3. Théorie de physiologie

Les scientifiques ont longtemps exagéré et ne se sont jamais mis d'accord sur la taille du requin blanc à grandes dents. Ils l’avaient d'abord estimé à 200 mètres, puis à 50, ensuite à 30, puis 15-18 mètres, des études plus récentes l'estime à 12-13 mètres.

Selon la méthode la plus répandue chez les paléontologues, 1 cm de dent en longueur correspond à 1,20 mètre de requin. Il est admis qu’il mesurait entre 15 et 30 mètres et en moyenne entre 18 et 20 mètres de longueur.

Selon des études récentes, le megalodon était beaucoup plus massif en proportion que le grand requin blanc, 70 à 80 tonnes pour un spécimen d'une longueur de 18 à 20 mètres. Son corps était plus musclé et sa mâchoire plus large en raison de l'absence de 2 dents latérales légèrement atrophiées que le requin blanc possède. Son museau plus trapu, ses nageoires pectorales plus développées son nombre de vertèbres aurait aussi été plus élevé. Fait étonnant, ce requin avait la peau entièrement blanche.

Le megalodon possédait d’incroyables organes sensoriels : les ampoules de Lorenzini, grâce à elles, il détectait le moindre champ électrique à des kilomètres à la ronde, son odorat lui permettait de distinguer une goutte de sang, de sueur ou encore d’urine dans des millions de litres d’eau, les cellules sensorielles appelées neuromast lui permettait de détecter la moindre vibration dans l’eau.

Le megalodon semble avoir possédé une mâchoire à la force incroyable. Une équipe de paléontologues australiens dirigée par le docteur Stephen Wroe, a menée une série d'études sur ordinateur pour connaitre la puissance exercée par le grand requin blanc et son cousin préhistorique le megalodon lors d'une morsure. Il apparait que la ou Carcharodon carcharias possède la plus puissante morsure connue de tous les animaux vivants avec 2 tonnes de pression, la morsure du megalodon aurait été 6 à 10 fois supérieure, soit entre 12 et 20 tonnes de puissance, suffisant pour arracher une nageoire ou broyer une cage thoracique de grande baleine. Le megalodon possèderait ainsi la plus puissante morsure du règne animal !

 

Ci-dessous, 2 clichés de la première reconstitution des mâchoires du megalodon, réalisée en 1909 par le professeur Bashford Dean et son équipe au Museum d'Histoire naturelle de New York. La reconstitution avait une hauteur de 2,70 mètres et une largeur de 1,80 mètre. Cette reconstitution est considérée comme exagérée. Le spécimen aurait mesuré 24 mètres.

Ci-dessous, la photo de la reconstitution des mâchoires du megalodon réalisée par le collectionneur de dents renommé Vito Bertucci en 2004. Il est à l’origine de la plus grande reconstitution jamais réalisée : 3 mètres de hauteur pour 3,30 mètres de largeur. Cette reconstitution n’est pas reconnue car elle est considérée comme étant très exagérée. Le requin aurait mesuré 22 mètres selon Bertucci.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site